Monde Diététique
Menu

Accueil
Actualité Diététique
Les Archives
Suivi Diététique
Dossiers du Mois
Les Régimes
Alimentation et    Maladies
Les Nutriments
Recettes    Diététiques
Sélection de Livres


Buvez de l'eau !
article diététique ajouté par dietetique le 23.05.2008
Buvez au moins 1L par jour, éliminez !
L’eau est indispensable à la vie et les besoins du corps sont régulés par la sensation de soif chez un adulte en bonne santé. Alors dans nos climats tempérés, un apport supplémentaire au-delà de la soif est-il bénéfique ? D’où vient cette recommandation ?
Dan Negoianu et Stanley Goldfarb de l’université de Pennsylvanie ont passé en revue la littérature scientifique et cassent un bon nombre de mythes urbains.
La liste des idées reçues concernant les bénéfices l’eau est longue. L’eau améliorerait le fonctionnement des reins et aiderait à éliminer les toxines, l’eau améliorerait le fonctionnement des organes, augmenterait la satiété et la thermogenèse, soignerait le mal de tête et apporterait une meilleure tonicité de la peau. La plupart de ces allégations ne sont pas fondées scientifiquement. L’augmentation des dépenses énergétiques par une consommation d’eau (par la thermogenèse) est intrigante, mais les preuves restent insuffisantes.
Chez le sportif, d’après une équipe brésilienne, on observe le même phénomène depuis les années 1990 : la promotion d’une surconsommation d’eau, principalement orchestrée par l’industrie des boissons. Mais la communauté scientifique prône une hydratation individualisée plutôt que des conseils généraux.
Pour l’instant, les connaissances scientifiques ne permettent pas de montrer clairement l’intérêt de boire de l’eau sans soif. Plus d’études sont nécessaires, mais qui financerait ces études alors que boire de l’eau n’est pas brevetable ?
Que nous soyons sportifs ou en bonne santé, la soif reste le meilleur indicateur physiologique de nos besoins en eau.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Mieux manger pour mieux vieillir
article diététique ajouté par dietetique le 14.05.2008
La sarcoporose : un néologisme pour définir une nouvelle pathologie ? Y. Boirie lors de la 48ème journée de nutrition et de diététique le 25 janvier dernier a rappelé que les principaux facteurs de risque lors du vieillissement étaient la sédentarité, un manque de protéines et de vitamine D.
La prévention nutritionnelle selon le Dr Monique Ferry est le moyen le plus accessible pour aider à bien vieillir. Un apport de protéines supplémentaire lors du repas de midi, pour assurer 1g/kg et par jour minimum, améliore l’efficacité de la rétention chez la femme âgée. Garder un poids stable, avoir une alimentation variée riche en micronutriments, tels que le sélénium, la vitamine C et E, l’acide folique, ainsi que le cuivre, le zinc, le calcium et la vitamine D, permet de ralentir l’apparition des maladies dégénératives chez le sujet âgé
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
L’EFSA évalue la sécurité du lycopène dans les aliments
article diététique ajouté par dietetique le 07.05.2008
L’EFSA a été saisi pour évaluer la sécurité du lycopène en tant que colorant alimentaire (E 160d).
Les premières évaluations du lycopène et de sa consommation en Europe portaient seulement sur l’exposition au lycopène ajouté dans les aliments et n’incluaient pas le lycopène naturellement présent dans les aliments comme les tomates ou d’autres fruits et légumes.
Le panel a estimé la dose de lycopènen qui pouvait être ingérée sans danger par le consommateur. Pour la majorité d’entre eux, les apports en lycopène toutes sources incluses ne dépassaient pas 0,5 mg/kg/jour. Cependant, le palen a noté que dans certains cas de forte consommation d’aliments riches en lycopène, cette limite pouvait être dépassée. C’est particulièrement le cas des enfants friands de boissons qui contribuent à 90% de leurs apports totaux en lycopène.
Dans le cadre du règlement Novel Foods, le panel NDA de l’EFSA est actuellement en train d’évaluer de nouvelles sources de lycopène. Deux avis concernant l’oléorésine de lycopène de tomate et de lycopène synthétique en tant que novel food seront publiés au printemps 2008.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Articles diététiques précédents >>> [1][2][3][4][5][6][7][8][9][10][11][12][13][14][15][16][17][18][19][20][21][22][23][24][25][26][27][28][29][30][31][32][33][34][35][36][37][38][39][40][41][42][43][44][45][46][47][48][49][50][51][52][53][54][55][56][57][58][59][60][61][62][63][64][65][66][67][68][69][70][71][72][73][74][75][76][77][78][79][80][81][82][83][84][85][86][87][88][89][90][91][92][93][94][95][96][97][98][99][100][101][102][103][104][105][106][107][108][109][110][111][112][113][114][115][116][117][118][119][120][121][122][123][124][125][126]

Consulter les articles en archives

Pour recevoir les articles chaque jour sur E-mail, inscrivez vous ci-dessous :