Monde Diététique
Menu

Accueil
Actualité Diététique
Les Archives
Suivi Diététique
Dossiers du Mois
Les Régimes
Alimentation et    Maladies
Les Nutriments
Recettes    Diététiques
Sélection de Livres


La mode de la canneberge
article diététique ajouté par dietetique le 01.12.2006
La canneberge est une petite baie rouge appelée également cranberry. De nombreuses études se sont attachées à démontrer les vertus médicinales de ce fruit. Depuis, on la retrouve sous toutes formes, desserts, vins, savons, sauce… La canneberge est une réelle manne pour les agriculteurs américains qui ne manquent pas d’imagination en proposant des cranberry fraîches, congelées, en jus et même lyophilisées. Ainsi, la canneberge rapporterait 1,17 milliards d’euros par an à la firme Ocean Spray qui s’est spécialisée dans la vente de boissons à base de cranberry. Ils se sont attaqués au marché français depuis cet été.
Mais comment expliquer un tel engouement pour la canneberge ? Tout simplement par un plan marketing bien ficeler qui n’a cesser de nous rappeler les vertus de cette baie. En effet, il a été prouvée par plusieurs études que la canneberge permet la prévention des infection urinaires, la protection des cellules contre l’effet négatif des radicaux libres. D’autres recherches sont en cours pour démontrer son utilité dans le domaine des maladies cardio-vasculaires et cancéreuses, dans le domaine des infections virales et dans la prévention des mycoses vaginales.
Sur le marché mondiale, la canneberge est la base de 700 produits actuellement, mais nul doute que ce chiffre va encore augmenter. Par conséquent, on peut trouver de la cranberry dans de la moutarde, des glaces, des cosmétiques, des sauces, de la bière…
La firme Ocean Spray a augmenté la vente de son jus de 6% l’année passée alors que en générale les ventes de jus de fruits ont régressé. Le Craisin (cranberry séchées et sucrées) à augmenté ses ventes de 100%.
La cranberry est aussi utilisé pour fabriquer des vins et fait l’objet d’un tourisme agricole aux USA.
Alors devant ce ras de marée de canneberge, qu’attendez-vous pour vous mettre à la page en consommant des cranberry ?
Quel aliment sera à la mode l’année prochaine ? Le jus de brocolis ?
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Consommation de viande rouge et risque de diabète
article diététique ajouté par dietetique le 30.11.2006
Une étude parue dans la revue Diabetes Care laisse penser qu’il y aurait un lien entre la consommation de viandes rouges et le risque d’apparition du diabète. Les chercheurs de l’Ecole de santé publique de Harvard ont suivi 85 000 femmes pendant 20 ans. Chez ces femmes, ils ont observé leur consommation en fer hémique (fer contenu dans la viande rouge). Les résultats ont révélé que 4599 d’entre elles ont contracté un diabète lors de l’étude. Ainsi, les scientifiques ont constaté que les femmes qui consomment les plus grandes quantités de fer hémique possèdent un risque d’apparition du diabète de type II augmenté de 28%. Ces résultats sont indépendants d’autres facteurs comme le poids, l’activité physique et l’alimentation en générale.
Pour le moment, ils ne comprennent pas bien comment le fer hémique agit sur la prévalence du diabète. Ils émettent tout de même l’hypothèse qu’une grande quantité de fer hémique provoquerait un « stress oxydatif » qui endommagerait les membranes des cellules et engendrerait ainsi leur vieillissement et leur dysfonctionnement.
Attendons tout de même que d’autres études viennent étayer cette hypothèse avant de prendre des mesures alimentaires. Mais il faut tout de même rappeler que la consommation de viandes rouges est tout de même à limiter car les graisses saturées qu’elle contient augmentent les risques de cancers et d’infarctus du myocarde.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Du soja contre le cancer du sein
article diététique ajouté par dietetique le 30.11.2006
Des chercheurs du National Cancer Institute américain ont menée une étude sur 1500 femmes dans le but de savoir si la consommation de soja a des effets dans la prévention du cancer du sein.
Ainsi 597 femmes d’origine asiatique ayant un cancer du sein et 966 femmes d’origine asiatique mais n’en souffrant pas ont été interrogées. Les chercheurs ont récolté des informations sur leurs habitudes alimentaires, leur style de vie et sur leur consommation de soja à différentes périodes de la vie ( enfance, adolescence, âge adulte).
Cette étude a fait apparaître que plus les femmes ont consommé fréquemment du soja entre 5 et 11ans moins elles avaient de risques de développer un cancer du sein. Ainsi, ces femmes voyaient leurs risques diminuer de 50%. En revanche, une consommation fréquente de soja durant l’adolescence ne s’associe qu’à une diminution de 25% de ce risque.
Les chercheurs pensent que cet effet protecteur du soja est due à la présence d’isoflavones dans les graines qui possède la propriété de modifier favorablement le tissu des glandes mammaires en le rendant moins sensibles aux substances cancérigènes.
Bien que d’autres études, tendant à penser que la consommation de soja durant l’enfance a un effet protecteur dans la prévention des cancers du sein, ont déjà été publiées, il faut rester prudent vis à vis de ces résultats qui reposent sur un efforts de mémoire fait par les participantes qui ont pu se tromper dans leurs réponses. Ainsi, il est nécessaire d’attendre d’autres études avant de favoriser la consommation de soja durant l’enfance chez les femmes.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Articles diététiques précédents >>> [1][2][3][4][5][6][7][8][9][10][11][12][13][14][15][16][17][18][19][20][21][22][23][24][25][26][27][28][29][30][31][32][33][34][35][36][37][38][39][40][41][42][43][44][45][46][47][48][49][50][51][52][53][54][55][56][57][58][59][60][61][62][63][64][65][66][67][68][69][70][71][72][73][74][75][76][77][78][79][80][81][82][83][84][85][86][87][88][89][90][91][92][93][94][95][96][97][98][99][100][101][102][103][104][105][106][107][108][109][110][111][112][113][114][115][116][117][118][119][120][121][122][123][124][125][126]

Consulter les articles en archives

Pour recevoir les articles chaque jour sur E-mail, inscrivez vous ci-dessous :