Monde Diététique
Menu

Accueil
Actualité Diététique
Les Archives
Suivi Diététique
Dossiers du Mois
Les Régimes
Alimentation et    Maladies
Les Nutriments
Recettes    Diététiques
Sélection de Livres


Du jus de fruits contre Alzheimer !
article diététique ajouté par dietetique le 03.11.2006
Des chercheurs de l’université Vanderbilt, aux Etats-Unis, ont étudié les habitudes alimentaires de la cohorte de Kame Project qui était un groupe d’américain d’origine nippone suivis de 1992 à 2001.
Apparemment, l’analyse de ces données a fait ressortir que les sujets qui consommaient plus de 3 verres de jus de fruits par semaine voyaient leurs risques de survenu de la maladie diminuer de 76%. A l’inverse, ceux qui en buvaient de 1 à 2 verres par semaine voyaient leurs risques diminuer seulement de 16%. De plus, l’effet protecteur des jus de fruits étaient plus important chez les personnes ne pratiquant aucune activité physique.
D’après les scientifiques, les antioxydants que sont les vitamines C et E et le bêta-carotène ne jouent aucun rôle dans les effets observés des jus de fruits. Ils attribuent ces bienfaits à un autre antioxydant qui est le polyphénol.
La maladie d’alzheimer est une dégénérescence des neurones induite par l’accumulation de bêta-amyloïde (une protéine) autour de ceux-ci. Des études antérieures avaient déjà suggéraient que cette protéine pouvait être neutralisée par les antioxydants contenus dans les fruits et légumes. Et donc les chercheurs de cette étude ont conclu que les antioxydants le plus efficace dans la protection de nos fonctions cognitives sont les polyphénols.
Il faut tout de même préciser que ces polyphénols sont également présent dans les fruits et légumes quelque soit la forme dans laquelle ils se trouvent (en jus, crudité ou vapeur…).
Si vous décidez de prendre une bonne résolution et de boire des jus de fruits régulièrement faîtes attention à bien les choisir en prenant des 100% pur jus. Sinon, au lieu de vous prémunir contre la maladie d’alzheimer cela risque d’avoir l’effet inverse.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Des petites assiettes pour maigrir !
article diététique ajouté par dietetique le 02.11.2006
Une étude menée à l’université de Cornell, aux Etats-Unis, vient d’être publiée dans l’American Journal of Preventive Medicine. Les chercheurs à l’origine de cette étude désiraient savoir s’il existe un lien entre les portions alimentaires consommées et la taille des ustensiles de cuisines et des assiettes utilisées.
Pour cela, les chercheurs ont convié 85 volontaires, étudiants ou chercheurs concernés par la nutrition, à déguster des glaces. Les scientifiques ont distribués à leurs convives des grands bols (1l) ou des petits bols (1/2 l), des grandes cuillères (75ml) ou des petites cuillères (50ml). Ensuite, les cobayes se sont servis de la glace. Les chercheurs ont ensuite pesée les portions que leurs volontaires se sont servis et leur ont demandé de commenter leurs portions de glace.
Les résultats font ressortir que les invités ayant de grands bols se sont servis des quantités de glace 31% plus importantes. De plus, les convives qui ont utilisé des grandes cuillères, quelque soit la taille de leurs bols, ont augmenté leurs quantités de glace de 14,5%. Par ailleurs, les personnes ayant reçues un grand bol et une grande cuillère se sont servis de portions de glace supérieur de 57% par rapport à ceux qui ont reçus leurs homologues en petites tailles.
Le plus surprenant c’est que les convives ne se sont pas aperçu qu’ils s’étaient servis des quantités supérieures…et ils ont même tout engloutis !
En conclusion, si vous souhaiter perdre du poids sans avoir l’impression de manger moins et donc sans être frustré, il serait préférable de privilégier des ustensiles et une vaisselle de plus petites tailles.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Les bienfaits de la bière Tchèque
article diététique ajouté par dietetique le 02.11.2006
Une étude, menée par les chercheurs de l’Institut d’Hématologie et de biochimie clinique de Plzen, une ville de Bohème en République Tchèque, a montré qu’une consommation quotidienne et modérée de bière permettrait de diminuer les risques d’accidents cardio-vasculaires.
Les scientifiques considèrent qu’une consommation modérée de bière représente une bière de 33cl au déjeuner et un demi au dîner.
Une telle consommation entraînerait une dissolution facilité des graisses dans les vaisseaux des organes majeurs comme le cerveau et le cœur. De plus, la consommation de bière Tchèque permettrais de rendre aisé la digestion par notre organisme des repas lourds.
Par ailleurs, les scientifiques admettent tout de même que cette consommation serait responsable d’une fatigue du foie associée à une prise de poids.
Il est important de préciser plusieurs chose pour mieux comprendre dans quel contexte cette étude a été menée. En effet, la population tchèque est l’une des premières consommatrices de bières avec 157L/an/habitants ce qui représente 314 demis et plus de 500 bières de 33cl par habitants ! Par ailleurs, il faut savoir que cette étude a été financée par 5 grandes brasseries tchèques. On peut donc se poser des questions sur l’impartialité des résultats rendus par les scientifiques.
Donc attention, ces résultats ne sont pas des raisons suffisantes pour adopter un « régime bière ».
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Articles diététiques précédents >>> [1][2][3][4][5][6][7][8][9][10][11][12][13][14][15][16][17][18][19][20][21][22][23][24][25][26][27][28][29][30][31][32][33][34][35][36][37][38][39][40][41][42][43][44][45][46][47][48][49][50][51][52][53][54][55][56][57][58][59][60][61][62][63][64][65][66][67][68][69][70][71][72][73][74][75][76][77][78][79][80][81][82][83][84][85][86][87][88][89][90][91][92][93][94][95][96][97][98][99][100][101][102][103][104][105][106][107][108][109][110][111][112][113][114][115][116][117][118][119][120][121][122][123][124][125][126]

Consulter les articles en archives

Pour recevoir les articles chaque jour sur E-mail, inscrivez vous ci-dessous :