Monde Diététique
Menu

Accueil
Actualité Diététique
Les Archives
Suivi Diététique
Dossiers du Mois
Les Régimes
Alimentation et    Maladies
Les Nutriments
Recettes    Diététiques
Sélection de Livres


Faut-il préférer les boissons light pour maigrir ?
actualité diététique ajoutée par dietetique le 28.12.2006
Lors d’un régime amaigrissant, il est nécessaire de diminuer sa ration énergétique, mais aussi de faire attention à la qualité des aliments ingérés et il est également souhaitable d’envisager la pratique d’une activité physique.
Il faut savoir que dans une canette de soda il peut y avoir jusqu’à 40g de sucre, soit 160 calories. Cette quantité équivaut à 3 tranches de pain ou 8 cuillères à thé de sucre. Donc, il est tout à fait logique, lors d’un régime amaigrissant, d’envisager la consommation de ces sodas dans leur version light.
La majorité de ces boissons sont sucrées grâce à un édulcorant très connu qui est l’aspartame. Pour la majorité des gens cet édulcorant est sans danger, sauf pour les personnes atteintes de phénylcétonurie (maladie génétique). Mais certaines personnes peuvent être intolérante à cet édulcorant en provoquant chez elles des migraines, de l’urticaire et des maux de tête. Longtemps, des chercheurs ont pensé, du fait de sa structure chimique, que l’aspartame pourrait entraîner le développement de tumeurs du cerveau. Or, il a été prouvé qu’à ce niveau l’aspartame n’engendre aucun risque. D’autres études, plus récentes, laissent même penser que l’aspartame serait susceptible d’aider les personnes désireuses de maigrir.
D’autres édulcorants sont de plus en plus utilisés, comme l’acésulfame-potassium (Acek ou Sunett) et le sucralose (Splenda). Ils sont de plus en plus employés car ils permettent d’obtenir un goût sucré plus naturel. Pour le moment, la consommation de ces substances ne semble provoquer aucun problème de santé.
Si, lors de votre régime, vous avez du mal à vous passer de votre soda, alors l’utilisation de ces boissons light vous aidera moralement en évitant la création de frustrations, ennemies des régimes. Mais il est important que cette substitution s’insère dans un changement des habitudes alimentaires et la pratique d’une activité physique.
imprimer cet article diététique - commentaires sur cet article(0) - envoyer cette actualité diététique