Monde Diététique
Menu

Accueil
Actualité Diététique
Les Archives
Suivi Diététique
Dossiers du Mois
Les Régimes
Alimentation et    Maladies
Les Nutriments
Recettes    Diététiques
Sélection de Livres


Un suivi de diabétique de type II via Internet
actualité diététique ajoutée par dietetique le 22.01.2007
D’après une étude, menée à l’Université catholique de Corée du à Séoul, le suivi internet des patients atteints de diabète de type II est plus efficace qu’une consultation traditionnelle car ce procédé permettrait d’obtenir une meilleure stabilité de la glycémie.
Pour leur étude, les chercheurs ont eu recours à 80 patients diabétiques de type II qu’ils ont suivi pendant 30 mois. Tous les patients procédaient à l’autocontrôle de leur glycémie et étaient suivi soit lors de consultations traditionnelles tous les 3 mois, soit grâce à un système de télé suivi via Internet.
Ce télé suivi consistait, pour le patient, à télécharger régulièrement les résultats de ses auto-mesures glycémiques sur un site web. Il pouvait également accéder à d’autres informations comme la posologie de ses médicaments, son poids, sa pression artérielle. Le patient pouvait enfin enregistrer ses changements de mode de vie et poser des questions aux médecins.
De l’autre côté, une équipe médicale, composée de 3 endocrinologues, d’une infirmière et d’une diététicienne, suivait quotidiennement l’évolution de leurs patients. Deux endocrinologues, dits « instructeurs », suivaient tous les jours l’évolution de la glycémie des patients, leur envoyaient toutes les 2 semaines des recommandations et répondaient à leurs éventuelles questions.
Résultats, au bout de 30 mois de suivi, le taux moyen d’hémoglobine glyquée (HbA1c), molécule qui reflète la stabilité du diabète, était significativement meilleure dans le groupe suivi par télé suivi par rapport au taux moyen du groupe au suivi traditionnel.
Ces résultats s’expliqueraient par le fait que le télé suivi, outre l’augmentation du nombre de contact entre patients et médecins, permettrait aux médecins d’encourager et de motiver continuellement leurs patients.
Autre point positif de ce système, les médecins mettraient moins de temps à suivre ainsi leurs patients. Par ailleurs, les malades perdraient moins de temps à se déplacer et à attendre pour obtenir leur consultation
imprimer cet article diététique - commentaires sur cet article(0) - envoyer cette actualité diététique