Monde Diététique
Menu

Accueil
Actualité Diététique
Les Archives
Suivi Diététique
Dossiers du Mois
Les Régimes
Alimentation et    Maladies
Les Nutriments
Recettes    Diététiques
Sélection de Livres


Le curcuma, le safran des Indes et le curry contre Alzeihmer
actualité diététique ajoutée par dietetique le 10.10.2006
Des chercheurs de l’école de médecine de l’université de Californie ce sont intéressés au rôle que pourrait avoir la curcumine sur la maladie d’Alzeihmer. La curcumine est un poly-phénol que l’on rencontre dans le curcuma, le safran des Indes et le curry. Cette molécules avait déjà intéressée les scientifiques pour ses effets anti-cancéreux, antioxydants et anti-inflammatoire.
Pour mener à bien cet expérience, ils ont prélevé des échantillons de sang sur 6 personnes atteintes de cette maladie et sur 3 personnes saines. Ensuite, ils ont isolé et cultivé les macrophages (cellule du système immunitaire capable de détruire les cellules mauvaises pour l’organisme en les phagocytant) de chaque échantillon pour les placer pendant 24h au contacte de la curcumine. Les chercheurs ont ensuite mis en contact ces macrophage avec des cellules bêta-amyloïde qui sont les constituant des plaque d’amyloïde responsable de cette maladie.
Les résultats montrent que chez 3 des 6 patients atteints, l’activité des macrophage est augmentée par rapport à l’activité de ceux non-traités. Par ailleurs, il apparaît que ce sont les plus jeunes cellules qui réagissent le mieux. D’autres part, chez les personnes saines, les macrophages ne phagocytent pas plus de cellules amyloïdes.
Cette étude montre donc que chez 50% des malades la curcumine améliore l’action des cellules immunitaires sur les cellules amyloïdes. D’autres études doivent être menée pour voir si cette découverte serait utilisable pour le mise en place d’un traitement clinique.
imprimer cet article diététique - commentaires sur cet article(0) - envoyer cette actualité diététique