Monde Diététique
Menu

Accueil
Actualité Diététique
Les Archives
Suivi Diététique
Dossiers du Mois
Les Régimes
Alimentation et    Maladies
Les Nutriments
Recettes    Diététiques
Sélection de Livres

Tout savoir sur les acides gras essentiels

Aujourd'hui les produits enrichis en acides gras essentiels se trouvent dans tous les rayons de notre hypermarché. Mais savez-vous vraiment à quoi servent ces mollécules? Dans quels aliments les trouvent-on naturellement? Quels sont leurs rôles? Est-il nécessaire de consommer des produits enrichis?

 Il existe deux acides gras essentiels dans la nature:
-L'acide linoléique, ou oméga6,
-L'acide linolénique, ou oméga3.
Ce sont des acides gras poly-insaturés qui ne peuvent pas être synthétisés par notre organisme, C'est pourquoi on les qualifie "d'essentiels".

Les rôles de ces mollécules

•Rôles des omégas 6: 
- Ces lipides entrent dans la composition des parois de toutes nos membranes cellulaires.
- Ils participent aussi à la synthèse de mollécules nécessaires dans les réponses immunitaires.
- Ce sont des constituant majeur de nombreux tissus en particulier du système nerveux et du cerveau.
- Dans le sang, Les omégas 6 permettent de diminuer le taux de cholestréol total avec une diminution du mauvais cholestérol (LDL-cholestérol) mais aussi parfois une diminution du bon cholestérol (HDL-cholestérol). Hors le bon cholestérol a un rôle trés important qui est d'emmener jusqu'au fois le mauvais cholestérol pour l'éliminer du sang. Ainsi, il est important d'avoir un rapport équilibré entre la quantité d'oméga 6 apportée et la quantité d'omégas 3 apportés, pour que ces acides gras essentiels aient un rôle bénéfique pour la santé.
- Enfin, il permettent une bonne fluidification du sang en limittant l'aggrégation des plaquettes. Ainsi, ils permetten de lutter contre la formation de caillots sanguins.

 •Rôles des omégas 3: 
-Ces lipides rentrent aussi dans la composition des membranes. Ils ont un rôle primordial dans le dévellopement du système nerveux et dans la croissance chez le foetus et le nourrisson. Ainsi leurs apports seront à surveiller dans les premiers mois de la vie et pendant la grossesse.
-Dans le sang, ils permettent la diminution du mauvais cholestérol et même l'augmentation du taux sanguin de bon cholestérol.
-Enfin, tout comme les omégas 3, ils permettent une bonne fluidification du sang.Il faut savoir que le mauvais cholestérol dans le sang, provoque à long terme l'athérosclérose. En fait à long terme, le mauvais cholestérol forme des bouchons dans les veines. Associé à une mauvaise fluidité du sang, soit ces bouchons occluent complètement l'artère, soit ils se décrochent pour boucher le réseau sanguin à un autre endroit. Par conséquent, certains tissus vont être mals irrigués par le sang et donc mals oxygénés. Cela provoque des maladies commes l'infarctus de myocarde (arrêt de l'irrigation du muscle cardiaque. Sans oxygène le tissus ne peux plus fonctionner. Parfois il meurt.), L'infarctus mésentérique, la rupture d'anévrisme, ou encore les hémiplégies. Toutes ces maladies, si elles ne sont pas prises en charge rapidement, peuvent être mortelles.

Ainsi, grâce à leurs rôles, les acides gras essentiels sont des mollécules prépondérantes dans la prévention des maladies cardio-vasculaires et de leurs possibles récidives.

En ce qui concerne leurs rôles pour lutter contre la déprime ou la dépression, celui-ci n'est pas réellement prouvé. Il s'agirait plutôt d'un effet placébo selon les chercheurs. 

Les sources alimentaires

Les omégas 6 se trouvent dans: la plupart des huiles végétales (tournesol, maïs, colza, pépins de raisin et noix), l'huile de bourrache, d'onagre, de pépins de cassis, dans la viande, le foie, les oléagineux (noix, noisettes, noix de cajou...)et le cerveau.

Les omégas 3 se trouvent dans : l'huile de soja, l'huile de colza et l'huile de noix, dans les poissons gras, les oléagineux (noix, noisettes, noix de cajou...) et les crustacés.

Est-il nécessaire de consommer des produits enrichis en acides gras essentiels?

Si vous avez une alimentation équilibrée, la consommation de tels produits est nullement nécessaire. Pour respecter le bon rapport entre oméga6 et oméga3, il suffit de:
- consommer du poisson une deux fois par semaine et au moins une fois un poisson gras,
- d'utiliser l'huile d'olive pour cuisiner (ou tournesol, ou pépins de raisin...),
- d'utiliser l'huile de colza pour assaisonner vos salades et crudités (ou soja, ou noix),
- d'utiliser l'huile d'arachides pour vos fritures (mais pas plus de deux fritures par semaines).
- de consommer une fois par semaine des abats (permet aussi un apport intéressant en fer).

On fait autant de différences car les huiles ne supportent pas toutes les mêmes températures.
Une astuce: en général les huiles riches en oméga3 ne supportent pas la cuisson elles sont donc étiquetées avec la mention "pour assaisonnement".
Pour compléter la prévention des maladies cardio-vasculaires, il est conseillé d'utiliser le beurre crus ou fondu et en petite quantité car il est riche en acides gras essentiels.

Les produits enrichis sont en fait déstiner à aider les personnes souffrant d'un déséquilibre du LDL-cholestérol opu ayant déjà eu une maladie cardio-vasculaire.

Si vous avez besoin d'un livre pour encore mieux connaître les acides gras essentiels, nous vous conseillons les ouvrages suivants:

«Huiles équilibre oméga3 oméga6 » [Commander en ligne]
écrit par Valérie Cupillard
aux éditions La Plage

Quelles huiles peut-on chauffer ? Quelles sont les vertus de l'huile d'argan ou de l'huile de chanvre ? Quid de l'équilibre entre oméga-6 et oméga-3 ?...
Ce livre fait le point sur les différentes huiles disponibles sur le marché et nous aide à mieux les choisir. L'auteur nous livre aussi ses meilleures recettes pour les mettre en valeur.