Monde Diététique
Menu

Accueil
Actualité Diététique
Les Archives
Suivi Diététique
Dossiers du Mois
Les Régimes
Alimentation et    Maladies
Les Nutriments
Recettes    Diététiques
Sélection de Livres

Poulet basquaise

Pour 6 personnes - préparation :20min - Cuisson :45 min

Ingrédients :
-1 gros poulet
-8 à 10 tomates olivettes
-2 poivrons verts
-1 poivron rouge
-1 bouquet garni
-1 cc de poudre d'estragon
-10 petits oignons
-huile d'olive

-sel, poivre

- Dans une poêle versez un peu d'huile d'olive puis faites revenir les oignons coupés en rondelles. Réservez.

- Epépinez les poivrons puis coupez-les grossièrement. Faites les revenir puis réservez.

- Coupez les tomates en cubes et incorporez les dans la poêle. Faites les revenir à feu vif puis réservez.

- Dans une cocotte, faites chauffer un peu d'huile et faites cuire des 2 côtés le poulet. Incorporez les légumes. Ajoutez les aromates. Laissez mijoter pendant 40 à 45 minutes.

- Servez avec des tagliatelles.

Bon appétit !!!

Les atouts de cette recette :.
Du point de vue nutritionnel cette recette paraît peu grasse mais attention!! Le poulet étant cuisiner avec sa peau, il y a un apport important de graisses saturées et surtout de cholestérol du fait de la présence des graisses sous-cutanée du poulet. Ainsi, cette recette reste à déguster avec modération.
Elle présente cinq avantages majeurs:
*Cette recette permet l'apport de protéines animales grâce à la chair du poulet pour permettre l'intégrité de l'organisme et l'entretien du système immunitaire.
*La présence de tomates dans la recette permet l'apport de lycopène qui est un antioxydant important pour la lutte contre les maladies cardio-vasculaires.
*Les poivrons permettent l'apport de mollécules qui jouent un rôle important dans la lutte contre les cancers de la prostate et du sein.
*L'huile d'olive utilisé pour la cuisson permet d'aider à couvrir les besoins en omégas 6 et en moindre proportion en omégas 3. Ces acides gras essentiels sont importants pour avoir des beaux cheveux et une belle peau.
*Les tagliatelles servies pour accompagner ce plat permettent l'apport de sucres lents. Ceux-ci vont diffuser leur énergie progressivement dans notre organisme pour éviter les coups de pompes et les petits creux avant le repas suivant.

Adaptations :
- Dans le but de limiter l'apport de graisses saturées et de cholestérol, vous pouvez enlever la peau du poulet avant de le cuisiner. Cette recette sera alors relativement peu grasse et donc à consommer avec moins de modération lors d'un régime amaigrissant.

- pour alléger au maximum cette recette limiter l'ajout d'huile d'olive à 2 cuillères à soupes.

- Vous pouvez aussi accomagner ce plat des féculents que vous souhaitez comme du riz comlet, du blé ou des pommes de terre vapeur.